Chania

Algerie: Condamnation d'un journaliste algérien

27-12-2018

Journaliste et directeur de plusieurs sites d'information, Adlène Mellah a été condamné a un an de prison en Algérie.

Le journaliste Adlène Mellah a été condamné à un an de prison en Algérie. La raison de cette décision par les autorités compétentes, le fait d'avoir pris part à une manifestation.  Le verdict a été donné le 25 décembre dernier. Le propriétaires des sites Dzair Presse et Algérie Direct a été pointé du doigt pour avoir contribué à mobiliser plusieurs individus.

Adlène Mellah a été interpellé et arrêté le 9 décembre dernie dans la capitale algérienne alors qu'il participait à une manifestation de soutien à l'artiste Reda City 16 en prison depuis des mois. L'arrestation  s'est faite devant le théâtre national d'Alger.  Les faits reprochés au journaliste sont les suivats: incitation à un regroupement non autorisé, rebellion, outrage à un agent de la fonction publique en plein exercice.

Aux dernières nouvelles, parmi les faits qui lui ont été reprochés, l'outrage à un agent de la fonction publique en exercice de ses fonction n'a pas été retenu. Seule l'accusation sur l'attroupement non armé a été pris en considération. L'un des autorités compétentes avait  à ce titre requis pour trois ans de prison ferme à l'endroit du journaliste Adlène Mellah le 18 décembre dernier. 

La défense d' Adlène Mellah, monsieur Badi s'est dit choquer de voir certains citoyens du pays accusés "d'attraoupement non autorisé en 2018, dans la mesure  où la loi fondamentale donne la primeur à tous les citoyens arlgériens de pouvoir s'exprimer librement, de pouvoir manifester" . A  indiqué une source intermédiaire auprès de l'Agence française de presse(AFP).

Par ailleurs,  monsieur Adlène est attendu en février 2018 pour d'autres faits avec certains accusés. A l'instar du constat  précédent, il lui est reproché d' atteine  à la vie privée, de chantage  et de mensonge à l'endroit de plusieurs  entités morales du pays. Le journaliste devra donc  une fois de plus se retrouver devant les tribunaux pour répondre des faits qui lui sont reprochés.

 

Romuald

Commentaire sur l'article

Aucun commentaire pour le moment.

Ajouter un commentaire