Chania

Côte d'Ivoire: Thierry Tanoh remplacé par Abdourahmane Cissé au ministère du Pétrole, de l'Energie et des Energies renouvelables

11-12-2018

Le ministre du Pétrole, de l'Energie et des Energies renouvelables  Thierry Tanoh  se voit être  remplacé par Abdourahmane Cissé lors du récent  remaniement ministèriel, fait par le président de la République ivoirienne Alassane Ouatara. D'aucuns voient dans cette substitution une visée purement politique. D'autres par contre avancent la thèse de la non effectivité des objectifs définis.

Thierry Tanoh à été remplacé par Abdourahmane cissé le 10 décembre 2018 dans le secteur du Pétrole, de l'Energie et des Energies renouvelabes. Un remaniement fait par le chef de l'exécutif, Alassan Ouatara. A ce sujet, de nombreuses thèses se sont opposées. D'après certains, cette décision aurait un caractère purement politique du fait de son appartenance politique et sa fraternité avec Bédié Henry Konan. Un point de vue déconstruit par le gouvernement ivoirien. Pour ce dernier, il n'en est rien. La décision trouverait pluôt son sens  dans la non atteinte des résultats souhaités par le chef de l'Etat  ivoirien.

Après proposition du Premier ministre ivoirien, Amadou Gon Coulibaly à Alassan Ouatara de procéder à un remaniement au sein  de l'appareil Etatique, Tanoh s'est vu être limogé. Certaines sources officielles affirment que le premier ministre reproché à son confrère dans la sphère privée, les problèmes constatés, dans l'atteinte des objectifs fixés dans le secteur qui lui a été assigné.

Selon des sources intermédiaires, Thierry tanoh aurait pourtant apporté sa pierre à l'édifice durant son passage à la tête du ministère du ¨Pétrole, de l'Energie et des Energies renouvelables. Il aurait booster davantage le marché ivoirien en ce sens. Le dernier contrat en date, le partenariat signé avec l'Agence française développemnt (AFD) pour la construction de la première centrale solaire flottante d'Afrique.

Cependant, au-delà de ce qu'il aurait déjà eu à poser comme actes, il lui serait reproché d'avoir établi d'autres accords contre productifs pour le pays. Plus de 13 contrats signés profiteraient plus aux multinationales au détriment de la Côte d''Ivoire. Ces éléments parmi tant d'autres seraient donc ce qui aurait provoqué le déclic et son remplacement par les autorités compétentes.

Abdourahmane Cissé remplace  ainsi Thierry Tanoh à la tête de ce ministère important.  L'ancien ministre du Budget et du Portefeuille de l'Etat réalisera-t-il les résultats escomptés ? Seule l'avenir nous en dira davantage.

Romuald

Commentaire sur l'article

Aucun commentaire pour le moment.

Ajouter un commentaire