Chania

RDC: Campagne lancée pour Félix Tshisekédi et Vital Kamerhe

05-12-2018

Félix Tshisekedi et Vital Kamerhe, deux piliers de la République démocratique de Congo (RDC). En prélude de la campagne présidentielle du 23 décembre, ils  décident  de conquerir  l'Est-de Goma. Une région de la RDC qui suscite plusieurs interrogations au regard de ce qui s'y passe.

C'est en effet  le 4 décembre 2018 que Félix Tshisekedi, président de l’Union pour la démocratie et le progrès social (USPD) et Vital Kamerhe  décident de se lancer à la conquête de l'Est de Goma pour débuter la campagne présidentielle prévue le 23 décembre. Plusieurs objectifs conduisent ces derniers à se rendre dans ce lieu. Ils souhaitent apporter leur pierre à l'édifice en mettant en exergue des propositions fortes. L' Est-Kivu dont l'insécurité semble aller crescendo constitue le point culminant pour lesdits leaders. Un défi à réaliser de ce côté du pays est à faire valoir: la sensibilisation des concitoyens aux actes béniqueux pour endiguer l'insécurité. Proner un mieux-être pour le plus grand nombre.

Devant plus de 2000 personnes, Vital Kamerhe s'est illustré lors de cette visite électorale par une prise de parole importante. Ce dernier étant originaire  du Sud-Kivu, il a davantage échangé  avec ses confrères venus nombreux. Le message a été donné en français, mais surtout en dialecte: le Swahili pour toucher un public plus large. Le message clairement défini  a été accueilli avec beaucoup d'écoute et de sagesse par les populations venues nombreuses. C'est en tout cas, ce que nous rapporte bon nombre de sources officielles.

Les deux hommes de l'opposition ne sont pas restés en marge des critiques à l'endroit de certains postulants  à la course à la présidentielle. A savoir, le candidat Martin Fayulu. Candidat unique de l'opposition désigné le 11 novembre 2018 par la coalition de l'opposition à Genève. Ils estiment que ce dernier voudrait  retarder l'élection présidentielle. Ce qui permet donc au Président sortant Joseph Kabila d'être encore présent bien qu'il ne se présentera pas à l'échéance électorale. 

A ce sujet, Tshisekedi et kamerhe se sont retirés de l'accord de la coalition  signé avec certains  membres de l'opposition en novembre dernier pour montrer leur ressentiment. Cependant,  d'autres leaders de l'opposition sont restés imperturbables quant à leur volonté de respecter l’accord signé. Ils entendent  soutenir Martin Fayulu jusqu'au moment de l'élection présidentielle. Le cas de de Freddy Matungulu et Muzito illustre ce qui précède.

Ce début de campagne de Félix Tshisekedi et Kamerhe annonce-t-il des jours meilleurs? L'avenir nous en dira davantage.

Romuald

Commentaire sur l'article

Aucun commentaire pour le moment.

Ajouter un commentaire