Chania

Lancement des rencontres régionales de coordination et de suivi de la mise en œuvre de la loi-cadre 51.17

21-02-2021

Le Ministre de l'Éducation nationale, de la Formation professionnelle, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, porte-parole officiel du gouvernement, M Said Amzazi a présidé l'organisation d'une réunion régionale pour étudier et suivre la conduite des chantiers ouverts au niveau de la région de Beni Mellal Khenifra, liés à la mise en œuvre du contenu et des dispositions de la loi-cadre n ° 17-51 relative à l'éducation, à la formation et à la recherche scientifique.

Cette importante réunion, à laquelle ont participé M André Azoulay, Conseiller de Sa Majesté Le Roi  et  président fondateur de l'Association Essaouira Mogador, le Ministre Délégué chargé de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, Driss Ouaouicha, le Wali de la région de Beni Mellal Khenifra et Gouverneur de la province de Beni Mellal M El Khatib Lahbil, MM les Gouverneurs  des provinces relevant de la Région de Beni Mellal Khénifra, le  président du conseil régional M Brahim Moujahid , M Nabil Hmina président de L’Université Sultan Moulay Slimane, M Mustapha Eslifani Directeur de L’AREF  et d’autres personnalités de l'éducation, de la formation et de l'enseignement supérieur…  a connu la signature  de  l'accord de partenariat entre  L’Académie régionale d'éducation et de formation dans la région de Beni Mellal Khenifra, l'Association Essaouira Mogador et le Centre d'études et de recherche en droit hébraïque au Maroc, afin de consolider la culture de la citoyenneté et du comportement civil et de cultiver une culture de tolérance,  de pluralité et de  coexistence dans les programmes et projets éducatifs pour les établissements d'enseignement de la région.

Cette réunion s'est ouverte par un discours prononcé par le Walir de la région de Beni Mellal Khenifra et Gouverneur de la province de Beni Mellal El Khatib Lahbil à travers lequel il a indiqué que toutes les mesures organisationnelles nécessaires ont été prises pour assurer le succès du processus de vaccination contre le virus Corona. Puis, il a passé en revue les projets les plus importants connus du secteur de l'éducation, de la formation et de l'enseignement supérieur au niveau de la région de Beni Mellal Khenifra, qui visent à promouvoir l'enseignement  préscolaire, à faire progresser la formation professionnelle, à renforcer et élargir l'offre éducative et universitaire et soutenir la recherche scientifique.

M le Wali a également salué le partenariat signé entre l'Académie régionale d'éducation et de formation de la région de Beni Mellal Khenifra et l'Association Essaouira Mogador et le Centre d'études et de recherche en droit hébraïque  au Maroc, qui vise à renforcer et développer les capacités et les rôles des établissements d'enseignement de la région pour promouvoir la culture de la citoyenneté et du comportement civil, et consolider les valeurs de tolérance, de coexistence et de dialogue entre les jeunes .

Par la suite, M le Wali a mis en exergue les efforts considérables déployés par L’Université Sultan Moulay Slimane au niveau de la réalisation d’un grand nombre de projets pédagogiques sur le plan des infrastructures, de l’offre pédagogique, des formations, de la recherche scientifique…

Dans un discours prononcé à l'occasion, André Azoulay, Conseiller de Sa Majesté le Roi et président fondateur de l'Association Essaouira Mokador, a exprimé sa joie et sa profonde affection pour sa présence dans la région de Beni Mellal Khenifra, historiquement connue pour  la préservation  de la mémoire  et du patrimoine culturel juif, de ses rituels et expressions religieuses, et a considéré que Sa Majesté le Roi a inauguré la Maison de la Mémoire dans la ville d'Essaouira. « Elle est considérée comme un grand événement historique qui a fait du Maroc une référence et un modèle au niveau mondial à imiter pour consolider les valeurs de coexistence, de tolérance et de dialogue entre les religions et les cultures » tout  en soulignant l'importance de l'ouverture des établissements d'enseignement à la pluralité culturelle du pays, et des projets qui consacrent les principes de paix, de dialogue , ouverture et coexistence entre religions et civilisations.

Pour sa part, M le Ministre délégué chargé de l’enseignement supérieur Driss Ouaouicha a mis l’accent sur les grands projets concrétisés par L’USMS «  Je félicite L’USMS, cette jeune université qui a démarré en 2007 et qui a conjugué des efforts considérables lui permettant de diversifier son offre pédagogique et d’aller de l’avant. Sur le plan des infrastructures, un grand nombre de projets a vu le jour au niveau régional. Ainsi, le secret de la réussite de cette université réside dans le sérieux de ses responsables et dans l’implication de tous les partenaires socioéconomiques, les élus, les autorités locales, le Conseil régional de Beni Mellal Khénifra… qui ne ménagent aucun effort afin que cette université aille de l’avant et  qu’elle soit au niveau des aspirations des orientations royales ». et d’ajouter « l’exemplarité de L’USMS réside dans une coopération très forte entre les responsables locaux et régionaux et les élus qui travaillent en concertation avec les responsables de l’université et qui ont réussi à s’approprier les projets de cette dernière. Il s’agit en fait d’améliorer l’offre actuelle et d’étendre l’université à toute la région. Il y a 5 établissements qui sont dans le pipe et 3 autres qui vont être prêts bientôt à Azilal, à Khénifra et à Fkih Ben Salah. Donc, il y a toute la région qui en bénéficie. A cette occasion, je félicite les responsables de l’université qui puissent tisser des liens forts avec les acteurs socioéconomiques  et les responsables locaux et régionaux… »

Enfin , M Driss Ouaouicha a indiqué que, «  afin d'assurer  la mise en œuvre effective  de la loi, cadre 17.51, un ensemble de projets a été approuvé et leur mise en œuvre a commencé par l'établissement d'un système contractuel entre les universités et le ministère, en insistant sur le fait que l'objectif souhaité reste d'impliquer davantage et plus profondément l'université dans la création d'un développement équilibré et intégré entre les régions du Royaume en tenant compte des particularités de chaque partie et de ses besoins de développement »

L’intervention du président de l’université Sultan Moulay Slimane , Pr Nabil Hmina a porté sur 19 projets mettant en avant une panoplie de réalisations de projets universitaires de grande envergure au niveau de la Région de Beni Mellal Khénifra, à savoir, les infrastructures, les équipements , les formations , la recherche scientifique et l’innovation, l’utilisation des ressources pédagogiques numériques , la construction et la mise en œuvre de nouveaux centres, l’offre pédagogique…

De son côté, le  président du conseil régional a évoqué les efforts consentis par le conseil pour contribuer et mettre à niveau le système d'éducation et de formation, rappelant les projets les plus importants faisant l'objet d'accords de partenariat entre  le Conseil et divers acteurs tels que l'Académie régionale de l'éducation et Formation, L’Université Sultan Moulay Slimane et Office national de la formation professionnelle et de la promotion du travail…

Dans son discours, le Ministre de l'Éducation nationale, de la Formation professionnelle, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique a souligné que  la mise en œuvre de la loi-cadre 17-51 relative à l'éducation, à la formation et à l'enseignement supérieur  est  passée par des  étapes importantes et que son ministère tient à impliquer toutes les parties prenantes aux niveaux national et régional dans la réforme du système d'éducation et de formation et  la recherche scientifique, ajoutant que le ministère s'est engagé à  mettre en œuvre  l'accord de partenariat avec l'Association Essaouira Mogador et le Centre d'études et de recherche en droit hébraîque au Maroc, à travers la  généralisation des clubs de tolérance et de coexistence dans la diversité et la coexistence dans les établissements d'enseignement, où 116 clubs ont été créés dans la province d'Essaouira, à condition que cette expérience se généralise au reste des régions.

En marge de cette rencontre, trois exposés ont été présentés par le directeur de l'Académie régionale de l'éducation et de formation M Mustapha Eslifani , le président de l'Université Sultan Moulay Slimane Pr Nabil Hmina et le représentant de la formation professionnelle. M le Ministre et la délégation qui l’accompagne ont procédé à la visite du   centre  de  créativité littéraire et artistique à Beni Mellal

SAID FRIX.

said Friks

Commentaire sur l'article

Aucun commentaire pour le moment.

Ajouter un commentaire