Chania

08 Mars Journée Internationale des Femmes.

18-07-2018
Le monde  a célébré la journée internationale des femmes. Cette journée a été officialisée par l’ONU en 1977. Elle trouve  son origine dans les luttes féministes menées sur le continent européen et américain au  début du XXe siècle, pour améliorer les conditions de travail et le droit de vote. C'est une journée internationale mettant en avant la lutte pour les droits des femmes et notamment pour la réduction des inégalités par rapport aux hommes.C’est une journée de manifestation à travers le monde pour fêter les victoires et avancer. Mais; aujourd’hui que célébrera t’on en Afrique ?  Comme les années précédentes, les femmes africaines répondront présentes à l’appel.  Elles mettront le paquet ce 8 mars 2018 pour célébrer en grande pompe la journée qui leur est consacrée. Si la JIF s’avère donc être dans l’ensemble, un cadre de revendication idéologique de la femme en quête d’égalité et de justice, la manifestation revêt une définition particulière en Afrique. Les femmes africaines y voient en effet une journée de liberté, marquée par des réjouissances populaires, au cours de laquelle elles peuvent également s’épanouir et se divertir, signe d’une indépendance certaine. Compte tenu de l’intérêt sans cesse grandissant accordé sur le continent à cette  journée consacrée à la femme, une véritable industrie est née autour de cette célébration. Au-delà de l’achat   du « pagne du 8 mars » qui s’apparente désormais à une contrainte sociale dans certains pays, on assiste à de grandes réjouissances populaires. Les femmes se rendent belles, organsinent  des fêtes en famille, en communauté, au sein des entreprises ou dans la rue tout simplement. De nombreux opérateurs économiques et autres petits commerçants l’ont compris. En Côte  d’ivoire par exemple, il faut profiter de cette période festive du 8 mars pour réaliser les bonnes affaires dans les domaines du vestimentaire, l’esthétique et la restauration de quoi confondre cette journée avec la Fête des mères ou la Saint-Valentin. Certaines exigent même des cadeaux à leurs compagnons. Une commémoration à perspective militante qui tend parfois à s‘étouffer dans les détails. Malgré toutes ses réjouissantes, le mal des femmes est profond, nous assistons toujours en ce XXI siècle à des inégalités. Il est  difficile d‘énumérer toutes les revendications auxquelles doivent prétendre les femmes. Le récent scandale sur les abus sexuels qui a secoué le monde illustre bien le rapport de force disproportionné qui oppose l’homme et la femme. Ces combats sont loin d‘être résolus. S’il est vrai qu’une seule journée dans l’année ne suffira pas à les remporter, elle a au moins le mérite de donner un large écho à la parole féminine. Alors, autant la mettre à profit.

Moulay Zaid ZIZI

Commentaire sur l'article

Aucun commentaire pour le moment.

Ajouter un commentaire