Chania

FIN JUILLET, EBOLA DE RETOUR AU CONGO (RDC)

03-08-2018
Ce que craignaient les spécialistes, le virus Ebola n’est pas du tout disparu définitivement des zones touchées en RDC, ils ont détecté le foyer touché dans la province du Nord-Kivu non loin de la frontière avec l’Ouganda. Les experts se sont déplacés sur les lieux selon le ministre de la santé ou ils ont arrêté le samedi 20 Juillet vingt six cas de fièvre avec des signes hémorragiques dont vingt patients parmi un infirmier ont trouvé la mort. Les prélèvements effectués sur six malades se sont avérés positifs selon les analyses effectués par l'institut national de recherche biomédicale à Kinsahssa. Ebola est de retour dans cette région déchirée par les conflits entre rebelles et l’armée depuis plus de vingt ans. Le docteur Alain Musondolya, en poste dans cette localité a déclaré à l’AFP que « Les malades viennent avec des vomissements, des selles liquides, des hémorragies nasales et des vomissements de sang. Nous n’avons pas d’intrants pour les soigner et le personnel est exposé à la contamination ». La détection de l’épidémie est tardivement détectée suite à la grève du personnel médical et selon le ministre de la santé Oly Ilunga qui essaie de se rassurer : « Bien que nous ne nous attendions pas à devoir faire face à une dixième épidémie aussi tôt, la détection du virus est un indicateur du bon fonctionnement du système de surveillance» Pour faire face à l’épidémie ; les autorités locales ont constitué des comités de crise dans les deux zones touchées par Ebola. Les Médecins sans frontières ont déjà installé des tentes dans les enceintes des centres de santé. « Ebola est une menace permanente en RDC, a déclaré Tedros Adhanom Ghebreyesus, directeur général de l’OMS. En travaillant en étroite collaboration avec le ministère de la santé et ses partenaires, nous combattrons cette crise comme nous l’avons fait la dernière fois. » My Zaid Zizi

Moulay Zaid ZIZI

Commentaire sur l'article

Aucun commentaire pour le moment.

Ajouter un commentaire