Chania

2 ème Edition de l’Université de printemps : le Maroc, terre du vivre ensemble

12-04-2019

Le ministère délégué chargé des Marocains résidant à l'étranger et des Affaires de la migration, en partenariat avec le conseil de la région de Béni-Mellal - Khénifra et l’Université Sultan Moulay Slimane, organise la 2ème édition de l'Université de printemps au profit des jeunes MRE. Cette édition se déroule du 10 au 14 avril 2019, à Béni-Mellal, sous le thème «Le Maroc pluriel, terre du vivre-ensemble». 

L’inauguration de cette Edition s’est tenue à Foum Jemaa, province d’Azilal , Mercredi 10 Avril 2019 en présence de M Abdelkrim Benatik, Ministre délégué chargé des Marocains résidant à l'étranger et des Affaires de la migration, de M Brahim Moujahid, président du Conseil régional de Beni Mellal khénifra , de M El khatib Lahbil Wali de la Région de Beni Mellal Khénifra et Gouverneur de la province de Béni Mellal, de M Mhamed Atfaoui Gouverneur de la province d’Azilal, de M Nabil Hmina président de l’Université Sultan Moulay Slimane, du président de la commune de Foum Jémaa et de plusieurs personnalités civiles et militaires.
Ce programme s’inscrit dans le cadre de la stratégie du ministère en faveur des Marocains résidant à l’étranger. Cette stratégie a pour objet le renforcement des liens des Marocains du monde avec leur pays d’origine, le Maroc. Sa mise en œuvre s’articule autour de trois axes stratégiques : (1) la préservation de l’identité des Marocains du monde, (2) la protection de leurs droits et acquis, et (3) le renforcement de leur contribution au développement de leur pays.

Lors de son allocution, M le Ministre a déclaré que l’organisation de cette édition à la commune de Foum Jelmaa n’est nullement le fruit du hasard dans la mesure où « Cette contrée est connue pour la bravoure de ses hommes qui ont participé à  la construction de l’histoire de notre pays et qui ont lutté contre le colonisateur. Le Maroc est un pays pluriel ; c’est la terre des vrais hommes »…

Par la suite, M le Ministre a ajouté que « Le ministère a mis en place une nouvelle offre culturelle qui tend à répondre aux besoins et attentes des MRE. Elle se décline en plusieurs programmes mis en œuvre aussi bien au Maroc que dans les pays… »  
 Et d’ajouter « Tenant compte de l’importance des jeunes, un programme phare a été initié à leur profit depuis 2009. Il s’agit du programme des universités culturelles, initialement appelées universités d’été. A ce jour, nous ne comptons pas moins de 2700 jeunes Marocains résidant à l’étranger qui ont bénéficié de ce programme. Durant les deux dernières années, ce programme a été revu de manière à organiser des universités culturelles tout au long de l’année. Ce nouveau concept favorise la participation annuelle d’un plus grand nombre de jeunes MRE. Il offre également l’opportunité d’aborder diverses thématiques d’actualité et d’impliquer plusieurs universités marocaines ainsi que de nombreux acteurs régionaux. Ceci a permis de mettre en exergue la diversité du patrimoine marocain, la richesse et les atouts dont regorgent différents terroirs du Royaume… »

Pour sa part, M Le wali a affirmé que l’organisation de la 2 Edition de l’Université de printemps est une occasion pour les jeunes résidant à l’étranger de découvrir les potentialités touristiques, agricoles, économiques , culturelles …dont regorge notre pays «  D’ailleurs, la région déploie des efforts louables dans l’organisation des rencontres avec les MRE surtout à l’occasion de la journée nationale des MRE, une convention de partenariat a été signée entre le Ministère de tutelle et le Conseil régional à ce sujet.. La région de Beni Mellal Khénifra recèle des potentialités non négligeables sur le plan national et des projets de grande envergure comme l’aérodrome, l’autoroute en plus de l’Agropole, le phosphate à Khouribga, les potentialités touristiques et agricoles  à Khénifra, à Beni Mellal, à Azilal…sans oublier l’encouragement des investissements et la création des entreprises… »

Pour M Brahim Moujahid, président du Conseil régional, « L’organisation de la 2 Edition de l’Université de printemps s’assigne pour objectif d’affermir les liens de communication entre les jeunes marocains vivant à l’étranger et leur terre natale, le Maroc. Ces jeunes sont nos fils et filles. C’est une fierté pour nous de les accueillir au Maroc .En plus, le Conseil régional a toujours déployé des efforts inlassables pour cautionner les efforts louables des MRE…

M Nabil Hmina président de l’Université Sultan Moulay Slimane a mis l’accent sur les grandes valeurs que véhicule l’organisation de la 2 Edition d’ l’Université de printemps  dans « un pays pluriel, terre du vivre ensemble » « Le thème de cette Edition s’inspire de la Constitution de 2011. Depuis les années 90, le Maroc a toujours  donné naissance à des institutions qui veillent sur la gestion des affaires sociales, économiques, pédagogiques et culturelles  des Marocains du Monde et ce dans le dessein d’affermir les liens de communication , de solidarité et de tolérance au Maroc et dans le Monde. Il s’agit en l’occurrence d’institutions gouvernementales comme le Ministère des affaires étrangères et de la coopération, le Ministère de l’Education nationale…En outre, l’organisation de l’Université de printemps n’est nullement le fruit du hasard. Les 30 et 31 Mars, la visite du Pape au Maroc a été une apothéose…Le Maroc ambitionne d’ensemencer la culture de la tolérance, du pardon et de la solidarité entre les jeunes… » a souligné M Hmina.

Qui plus est, Amine Zerouali, un jeune Marocain venu d’Allemagne a déclaré que « Je suis de nationalité marocaine, je poursuis mes études en Allemagne. Je suis venu à l’occasion de l'organisation de l’Université de printemps, pour voir mon pays que j’aime beaucoup. Plus d’une centaine de jeunes voudraient visiter le Maroc, terre pluriel et du vivre ensemble… »

Les interventions qui se sont succédé ont mis en exergue les valeurs symboliques de cette rencontre de la tolérance et du vivre ensemble, Foum Jemaâ, commune rurale, située dans le Haut Atlas. Cette commune est un symbole de coexistence de différentes cultures et religions. Elle fait partie de la région Béni-Mellal-Khénifra, réputée par ses traditions séculaires et sa diversité culturelle. 

La 2ème Université de printemps sera, sans doute, une expérience particulière dans le parcours de ces participants. Elle impactera positivement leur personnalité et contribuera également à mettre en exergue le vivre-ensemble et promouvoir l’inter-culturalité.

SAID FRIX

said Friks

Commentaire sur l'article

Aucun commentaire pour le moment.

Ajouter un commentaire