Chania

Santé: Une enquête nationale par téléphone mobile lancée par les autorités compétente

31-01-2019

Pour lutter contre les facteurs de risques des maladies non transmissibles,  une enquête nationale par téléphonie mobile est lancée.

 L' enuête est officiellement lancée pour lutter contre les risques de maladies non transmissibles sur toute l'étendue du territoire marocain. Elle se fera via les téléphones portables. Les populations n'auront pas à se déplacer pour aller accomplir certaines formalités. Tout se fera depuis leurs appareils mobiles, à travers la réponse vocale interactive (IVR) et le service de MSM. Un questionnaire sera aussi envoyé par messagerie sms via le numéro +212538020072.

L'enquête se poursuivra jusqu' au 28 février. Elle a pour visée, d'avoir une idée sur l'aspect sanitaire des marocains dans le soucis de prendre des mésures idoines. Aussi , elle permettra d'adapter la stratégie nationale de prévention et de contrôle des MNT. Cas, du cancer, des maladies cardio-vasculaires (AVC), du diabète de plus en plus constatées. 

Soucieux du devenir de ses compatriotes, le ministère de la santé a tenu à mettre en place cette enquête. Les statistique en rapport avec ce qui précède étaint préoccupantes. D'oû sa volonté d'en savoir un peu plus de par cette enquête, en vue de trouver des solutions qui puissent reduire le taux de mortalité provenant des maux soulignés. Et d'après le ministère de la santé,  c'est un défi important dans lequel se projete le Maroc. Il espère ainsi pouvoir améliorer la santé de ses concitoyens. Il convient de souligner que les personnes concernées par cette enquête sont celles dont l'âge va au-delà 18 ans.

"Le ministère de la santé a eu, à cet effet, l’autorisation de la Commission nationale de contrôle de la protection des données à caractère personnel, sous le numéro 54/2017", rapporte notre confrère Aujourd'hui le MAROC. Selon ce dernier,  ladite enquête s' inscrit dans le cadre du projet  «Bloomberg Data for Health Initiative», qui est lancé par Bloomberg Philanthropies, l’US Center for Disease Control and Prévention (CDC), CDC Fondation et l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

L' enquête est donc lancée pour améliorer l'état de santé des populations. Reste à savoir si les résultats voulus seront démis.

 

Romuald

Commentaire sur l'article

Aucun commentaire pour le moment.

Ajouter un commentaire