Chania

RDC/Présidentielle: Félix Tshisekedi en tête de liste

10-01-2019

Les résultats provisoires de l'élection présidentielle viennent d'être annoncés par la Commission électorale nationale indépendante (CENI). Selon lesdits résultats, Félix Tshisekedi est en tête de liste avec 38,57% des voix. Ce qui pourrait faire de lui le prochain président de la RDC.

Les résultats provisoires de l'élection présidentielle en République démocratique du Congo enfin connus sur la place publique. La Commission nationale indépendante vient de statuer dessus. Selon les résultats provisoires émis par la CENI, Félix Tshisekedi est en tête de cette présidentielle du 30 décembre 2018. Il l'emporte avec 38,57% des suffrages, devant Martin Fayulu, 34,83% et, le candidat de la majorité présidentielle Emmanuel Shadary, 23,84% des voix.

Félix Tshisekedi, candidat de l’UDPS a ainsi au regard des résultats qui le mettent en tête la probabilité de devenir le futur président de la République démocratique du Congo. Ce parti politique fondé par son père Etienne Tshisekedi, décédé en 2017, voit enfin son combat idéologique porter des fruits. L' on peut dire que  la bataille d'idées de ce dernier vis-à-vis de la majorité présidentielle n'a pas été vain.

La joie des partisans de Felix Tshisekedi n'a pas manqué de se faire valoir depuis la proclamation des résultats provisoires de la présidentielle du 30 décembre 2018. Dans les rues de Kinshasa et d'autres régions du pays, les populations ont abondées. Un ressortissant congolais s'est exprimé sur une chaine étrangère montrant son assentiment. " Enfin la démocratie triomphe. Le combat du peuple congolais n'a pas été vain. On est fier aujourd'hui d'avoir un nouveau président à la tête du pays", s'est-il expliqué.

Mais cette élection présidentielle au caractère particulier du fait  de multiples reports pour des raisons politiques n'a pas fait que des heureux.  Au-delà du vainqueur partiel Félix Tshisekedi qui savoure la victoire avec ses compatriotes, plusieurs candidats malheureux ont montré leurs désapprobations, fustigeant au passage l'issue des résultats. Cas du candidat de la coalition choisi à Genève  Martin Fayulu.  Pour ce dernier,  " ces résultats n'ont rien à voir avec la vérité des urnes. Il s'agit d'une escroquerie inacceptable et de nature à provoquer le désordre généralisé sur l'ensemble du territoire". Comme pour dénoncer un old up électoral.

Par ailleurs, le nouveau président de la République démocratique du Congo (RDC) à du pain sur la table. Plusieurs maux minent la société congolaise depuis des années. Le défi de la paupérisation auquel ce dernier devra faire face une fois en fonction est important. Le peuple congolais ne bénéficie pas vraiment des fruits de son produit intérieur brut (PIB). Les organismes internationaux à travers leurs statistiques démontrent le paradoxe existentiel. Pour l'Organisation des Nations Unies (ONU), plus de la moitié de la population vie avec pas moins de 2 dollars au quotidien.

L ' organisation non gouvernement Transparency International va dans le même sens tout en pointant du doigt la corruption.  Un autre élément nécéssaire parmi tant d'autres à relever.  La République démocratique du Congo occupe la 161e place /180 d'après son classement  2017. Le futur président devra alors s'impliquer davantage pour améliorer le quotidien de ses concitoyens en prenant des initiatives fortes..

Les résultats définitifs seront proclamés dans une dizaine de jours par la Cour constitutionnelle. Le président de l'Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS) Félix Tshisekedi, remportera-t-il définitivement cette élection présidentielle contestée? Seuls les resultats finaux nous en diront davantage. 

 

 

Romuald

Commentaire sur l'article

Aucun commentaire pour le moment.

Ajouter un commentaire