Chania

AFRIQUE Le Maroc signe l’accord établissant la Zone de Libre-échange Continentale Africaine

27-07-2018
L’accord, établissant la Zone de libre-échange continentale Africaine, vient d’être signé par le Royaume du Maroc, en la personne du premier Ministre Saadeddine El Othmani. Mercredi 21 mars 2018, à la capitale du Rwanda, Kigali, lors du 10ème sommet extraordinaire de l’Union africaine. Ainsi, le Maroc figure parmi la quarantaine de pays de l’UA qui ont signé l’accord. La libre échange se traduira par la naissance d’un marché commun des services et des biens de plus d’un milliard de consommateurs et un PIB de 1.400 milliards de dollards. Lors de son intervention à ce sommet, le président de la commission de l’Union africaine, Moussa Faki Mahamat a demandé aux chefs d’Etats et de gouvernement de l’UA de signer cet accord qui sera, certes, un pas en avant dans la mesure où il participera à l’augmentation du taux du commerce intra- africain de 52% à l’horizon de 2022. Notons que l’idée de la ZLEC a vu le jour en janvier 2012 et s’assigne pour objectif de surmonter les barrières douanières entre les pays de l’Union. Si le Maroc a accepté d’adhérer à la ZLEC, un communiqué de la présidence nigériane a annoncé que le Nigéria ne prendrait part au sommet de Kigali dans la mesure où « certains acteurs nigérians ont fait savoir qu’ils n’ont pas été consultés. Ils ont quelques réticences quant aux conditions de ce traité. ». La ZLEC ambitionne d’améliorer les échanges intra-africains, de coordonner leur libéralisation et de simplifier leurs divers instruments. L’objectif aussi est de faire de l’Afrique un ensemble géographique « politiquement uni » SAID FRIX

said Friks

Commentaire sur l'article

Aucun commentaire pour le moment.

Ajouter un commentaire