Chania

Nigeria: Les élections généralisées de févier dénombrent plus de 80 millions d'inscrits

09-01-2019

Les élections généralisées au Nigeria sont prévues pour février. Les électeurs manifestent un engouement pour choisir celui qui conduira dans les prochains jours la destinée du Nigéria et leurs représentants pour les autres élections.

Les élections généralisées au Nigeria arrivent à grand pas. Elles sont prévues pour le mois de février et les populations s'activent à accomplir leur devoir de citoyen. De fait, plus de 80 millions de citoyens se sont inscrits pour lesdites échéances électorales 2019. Ils devront choisir le futur président  qui conduira la destinée du pays le mois prochain et un nouveau parlement. Ils se pencheront également deux semaines après sur les élections  des gouverneurs et des assemblées nationales 

Plusieurs candidats sont lancés dans la course aux élections. Ils sont plus de soixante à aspirer aux postes de responsabilités. Soixante-treize candidat de 91 parti politiques se présentent pour l'échéance présidentielle de février. En têtê de liste, le président en exercice de la République du Nigéria, monsieur Muhammadu Buhari. 84 millions d'électeurs se sont donc inscrits pour ces élections généralisées de février. C'est ce qui ressort de la récente sortie du président de la Commission électorale nationale indépendante (CENI), Mahmood Yakubu.

Ce dernier pour éclairer davantage la lenterne du plus grand nombre a également ajouté que le registre final pour les élections législatives de 2019 est de 84004084 électeurs. Ce qui donne en majoration 18% par rapport à la dernière élection de 2015 où le nombre d'électeur se chiffrait à 68833476.

"Soixante-treize candidats de 91 partis politiques se présentent à la présidentielle, dont le chef de l’Etat sortant, Muhammadu Buhari, qui espère obtenir un second mandat de quatre ans contre son principal rival, l’ex vice-président Atiku Abubakar. Au Parlement, 109 sièges sont à pourvoir au Sénat et 360 à la Chambre des représentants. Des élections au poste de gouverneur doivent avoir lieu dans 29 des 36 Etats et dans la capitale fédérale, Abuja", relaye notre confrère le Monde afrique.

La même source relaye qu'un ensemble de mésures ont été prises par les autorités compétentes pour lutter contre la corruption. Pendant ces moments importants, certains candidats s'adonnent à l'achat des consciences. Les dernières anomalies constatées pendant l'élections des gouverneurs il y a quelque temps sont encore en mémoire. Pour palier à celles-ci, les outils électoraux ont été déplacés. Les urnes se trouveront au moment de l'élection près des isoloirs. Aussi, l'usage des appareils photos et  téléphones portables seront interdits. Ce qui permettrait d'éviter plusieurs maux au profit d'un processus électoral transparent.

Les élections généralisées au Nigeria arrivent ainsi à grand pas. Les autorités du pays  font tout pour qu'elles se déroulent dans les meilleures conditions.  Reste à savoir si cette volonté de transparence sera démise.

 

Romuald

Commentaire sur l'article

Lessymn

All Pharmacy Pills Mail Order Levitra <a href=http://ac-hut.com>cialis without a doctor's prescription</a> Online Pharmacy 365

Ajouter un commentaire