Chania

RDC/Présidentielle: Les résultats de la présidentielle reportés

07-01-2019

En RDC, les résultats provisoires de la présidentielle du 30 décembre 2018 viennent d'être reportés. La Commision électorale  nationale indépendante (CENI) les renvoie pour la semaine prochaine.

L'élection présidentielle en République démocratique  Congo du 30 décembre dernier ravive toujours  des tentions entre le peuple, les hommes politiques et la Commission électorale indépendante (CENI).  Les résultats de ladite élection n'ont pas encore été annoncés à ce jour. Plusieurs interrogations se posent alors aussi bien par la société civile que d'autres forces vives de la Nation. Le président de la CENI s'est exprimé en ce sens dimanche dernier, date prévue normalement  pour  la publication des résultats provisoires de l'élection. Il a annoncé le report de la publication pour la semaine d'après.

Les tentions montent et l'attende devient de plus en plus grande pour les partisans du changement.Quelles sont les raisons de ce report? " Il n'est pas possible de publier les résultats dimanche. On avance bien mai on n'a pas encore tout(...) . On est encore autour de 45 à 48%", a souligné un membre de la Commission électorale indépendante en la date indiquée précédemment. Ce dernier a aussi affirmé que les résultats vont être publiés la semaine prochaine, sans toutefois préciser le jour exacte.

La Commission électorale nationale indépendante (CENI) serait-elle sous pression? Le peuple congolais souhaite que les résultats soient donnés dans les plus brefs delais. Nombreux voient dans ce report, une volonté de vouloir tripatouiller les urnes. Certains oppsants appellent par contre leurs compatriotes à être sages  et à ne pas basculer dans la violence. L'exemple de Martin Fayulu illustre ce qui précède.

Par ailleurs, d'après le chef de la mission d'observation de l'Union afriaine (UA), la Commission nationale indépendante (CENI) doit maintenant faire en sorte que les voix et les suffrages du peuple congolais soient respectés. Il souhaite que les choses se fassent selon la volonté du peuple congolais.  Le président de la première puissance mondiale, Trump a également réagi par rapport à cette élection. Ce dernier envisage d' envoyer pluseurs forces militaires américaines au Gabon pour prevenir l'éventualité d'une quelconque instabilité en République démocratique du Congo qui pourrait advenir au sortir des résultats finaux.

Les résultats provisoires qui étaient prévus pour le 6 janvier 2019 par la Commission électorale indépendante ont été repoussés pour la semaine prochaine. Le peuple congolais déjà sous tension à cause du caractère particulier de cette élection présidentielle se voit ainsi dans l'obligation d' attendre encore quelques jours pour connaître la vérité des urnes.

 

Romuald

Commentaire sur l'article

Aucun commentaire pour le moment.

Ajouter un commentaire